En quoi consiste ce défi ?

Face à l’impact du dérèglement climatique, il est urgent d’agir aujourd’hui pour une modification des habitudes de nos déplacements en privilégiant des modes de transport plus durables : marche, vélo, transports en commun, covoiturage, etc. En         effet, le domaine du transport représente à lui seul 30 % des émissions de CO2.

Pour inciter les habitants du Grand Est à tester de nouvelles solutions de déplacement durables, le Défi « J’y vais ! », une opération de sensibilisation, ludique et motivante, collective et responsable, a été créé !

L’objectif est d’inciter un maximum de salariés et d’élèves à se rendre sur leur lieu de travail/scolarité par des modes de déplacement durables. 

29 territoires du Grand Est sont partenaires du Défi en 2021.
Ce Défi est soutenu par l’ADEME Grand Est qui porte l’ambition de l’étendre sur l’ensemble de la région Grand Est. La coordination du Défi est assurée par l’association VMA Grand Est.

Les dates du défi

Le défi se déroulera du 17 mai au 06 juin 2021.

Les déclinaisons

Le défi “J’y vais !” est composé de plusieurs déclinaisons :

– Un défi pour les déplacements effectués à vélo -> “Au boulot j’y vais à vélo”

– Un défi pour les déplacements effectués via l’ensemble des modes alternatifs à la voiture en voyageant seul (vélo, covoiturage, transports en commun, marche, etc.) -> “Au boulot, j’y vais autrement !” 

– Des défis pour les établissements scolaires de premier degrés, collèges et lycées -> “A l’école, j’y vais à vélo !” ; “Au collège, j’y vais à vélo !”  ;  “Au lycée, j’y vais à vélo !”  

L’histoire du défi

Le Défi « J’y vais ! » a été créé en 2010. Il a pour objectif d’inciter un maximum de salariés à se rendre sur le lieu de travail à vélo ou en modes alternatifs à la voiture individuelle, durant la période du défi. 

Déclencher le changement de comportement pour passer de la voiture individuelle à des modes  de transport plus durables (marche, vélo, transports en commun) passe par des actions de sensibilisation qui touchent directement les citoyens.  

Ce défi, qui s’est tenu ces 12 dernières années connaît une participation grandissante. Cela s’explique notamment par l’extension du défi à l’échelle du Grand-Est. En 2020, 24 territoires de la région Grand-Est étaient partenaires du défi.

Au fil du temps, le Défi s’est décliné en 3 catégories  :
“Au boulot, j’y vais à vélo !” : pour les déplacements effectués à vélo,
“Au boulot, j’y vais autrement !” : pour les déplacements effectués via des modes alternatifs à la voiture en solo (transports en commun, marche, vélo, covoiturage etc.),
“A l’école, j’y vais à vélo !”, “Au collège, j’y vais à vélo !”, “Au lycée, j’y vais à vélo !” : pour les déplacements effectués par les écoles/collèges/lycées. 

Ces trois  déclinaisons forment le Défi “J’y vais !”.

Depuis 2020, le Défi est soutenu par l’ADEME et l’organisation est coordonnée par l’association Vélo et Mobilités Grand Est, en lien avec les territoires partenaires de la région. 

Action solidaire

Le défi a également une visée solidaire.

En effet, le total des kilomètres parcourus pendant la durée du Défi « J’y vais ! » sera cumulé pour être converti en dotation financière au bénéfice d’une entité œuvrant dans les domaines des mobilités actives, de la solidarité, ou de la santé.

En savoir plus sur la partie action solidaire.

A qui s'adresser en cas de questions ?

Pour toute question, n’hésitez pas à envoyer un mail à l’adresse : contact@defi-jyvais.fr

Découvrir les défis

Défi vélo

Le défi consiste à comptabiliser le nombre de participants, le nombre de jours pédalés et les kilomètres parcourus à vélo par les salariés, de leur domicile à leur lieu de travail, pendant la période du Défi.

 

Défi multimodal

Le défi multimodal consiste à comptabiliser le nombre de participants, le nombre de jours participés et les kilomètres parcourus par les salariés en modes alternatifs à la voiture en solo, de leur domicile à leur lieu de travail, pendant la période du Défi.

Défi scolaire

Le défi scolaire consiste à comptabiliser le nombre de participants se rendant à leur établissement à vélo ou en modes actifs* pendant la période du Défi.

Le Défi concerne les élèves, l’équipe enseignante et les personnels administratif et technique.

*pour les écoles du premier degrés seulement. Pour les collèges et lycées, seul le vélo est pris en compte.